Quelques mots sur notre projet…

Back Market est un super marché en pixels
où on ne trouve que des produits
électroniques reconditionnés.

Avant d’arriver chez nous, ces produits sont méticuleusement rénovés dans nos usines partenaires. Leur qualité est irréprochable. Leur robustesse, garantie. Et leur prix défie toute concurrence (loyale, cela s’entend).

Notre mission ? Rendre cool et mainstream la consommation de ces produits ressuscités. Et au passage lutter efficacement contre le gâchis électronique. Ça sonne british, christique et un poil idéaliste, mais c’est tout à fait ça.

Bravo. Mais quel est le rapport avec la lutte contre l'obsolescence programmée ?

Excellente question.
Pour y répondre, commençons par le commencement. C'est à dire par Clifford Brooks Steven.


Brooks Stevens Dans les années 50, Clifford Brooks Steven, rude beau gosse et designer industriel, a "lancé" le concept d’obsolescence programmée - c'est à dire « tout ce qui peut contribuer à faire acheter un nouvel objet un peu plus neuf, un peu plus performant, un peu plus tôt que nécessaire ».

Nous on aime bien cette définition, parce qu’elle donne à voir le concept d’obsolescence programmée dans sa totalité :

* une réalité technique - et hop, je t'introduis une petite faiblesse dans le hardware pour en précipiter l’usure.

* une réalité psychologique - des pubs swaggy, des nouvelles versions de produits tous les 6 mois, etc.

Bref, tout ce qu’il faut pour rendre le plus vite possible l’objet que vous venez d’acheter aussi has been qu’une belle-mère un soir d’automne.

Dans les deux cas l’objectif est le même : accélérer le vieillissement, réel ou perçu, des objets de consommation. Et inciter le consommateur à changer de produit, dès que celui-ci montre des signes d’usure.

Le rôle de Back Market, c’est de lutter contre cette pratique un peu glauque et pas franchement responsable. Notre lutte est d’abord technique (nous participons à remettre les produits à neufs, avec l'aide de nos partenaires industriels), mais aussi psychologique. Back Market vise ainsi à rassurer les consommateurs, sur la qualité et la "coolitude" des produits reconditionnés.


Bravo. Mais qu'est-ce qui me dit que ce que vous vendez est de bonne qualité ?
usine de reconditionnement
Nous ne travaillons qu’avec des reconditionneurs certifiés.


Nous ne donnons accès à la plateforme qu’aux reconditionneurs professionnels, équipés de technologie de pointe en matière de reconditionnement . Nous visitons régulièrement leurs usines et vérifions systématiquement la qualité de leurs procédures. Chaque reconditionneur a une fiche d’identité sur Back Market, avec toutes les infos et les métrics disponibles (en cours de construction).


Garantie 6 mois. Minimum.


Tous nos produits sont garantis 6 mois au minimum. Parce qu’un semestre entier, c’est largement assez pour démasquer un produit de mauvaise qualité.

Notation
Système de notation par la communauté.

Chaque « Backer » est invité à noter la qualité de la prestation, évaluer son degré de satisfaction pour un produit/reconditionneur donné, ainsi qu’à nous informer sur la longévité de son achat.

Specialiste reconditionnement
Check-up complet du produit.


Sur chaque fiche produit, l’utilisateur a accès à l’ensemble des fonctionnalités de l’appareil qui ont été testées, vérifiées et/ou réparées par le reconditionneur. Et s’il veut en savoir plus encore, il n’a qu’à cliquer sur le bouton « bavarder » pour rentrer en contact avec nous.

Service après vente
Service après vente bonjouuuuur.


Notre service après-vente est pensé pour que Back Market garde toujours un oeil sur la conversation client-reconditionneur. Histoire de vous épauler en cas de litige.




Bravo. A présent, montrez nous vos têtes.